Plan de mobilité

Parmi les axes de travail menant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, agir sur la mobilité des personnels à l’occasion de leur trajet « domicile-travail » est un enjeu majeur. Améliorer et faciliter l’accés du lieu de travail au personnel a un double intérêt : une qualité de vie au travail améliorée et des émissions de gaz à effet de serre diminuées.

CV, cabinet conseil en stratégie carbone, accompagne les entreprises publiques et privées dans la réalisation de leur plan de mobilité de leur personnel.

De l’élaboration du questionnaire à la restitution des résultats et du plan d’actions, CV prend en charge chacune des étapes de votre Plan de mobilité.

Véritable partenaire à l’écoute de vos besoins et de vos spécificités, CV s’adaptera à votre Entreprise.

Ce que dit la réglementation :

La loi de transition énergétique du 17 août 2015, dans son article 51, oblige les entreprises, publiques ou privées ayant plus de 100 employés, a réalisé un plan de mobilité de leur personnel.L’objectif de ce plan, étant qu’à l’issue de l’analyse des habitudes de transport de son personnel pour effectuer le trajet « domicile-travail », un plan d’actions soit élaboré afin de favoriser l’utilisation des transports en commun, du covoiturage, de l’auto-partage, de la marche et l’usage du vélo. Elles pourront également s’étendre à l’organisation du travail, au télétravail, à la flexibilité des horaires, à la logistique et aux livraisons de marchandises. Les résultats de ce plan d’actions doivent aboutir à une réduction des émissions de gaz à effet de serre, de polluants atmosphériques et de la réduction de la congestion des infrastructures et des moyens de transports.

Concernant plus précisément le covoiturage (art. 52 loi TE 17/08/2015) : « les entreprises d’au moins 250 salariés et les collectivités territoriales doivent faciliter, autant qu’il est possible, les solutions de covoiturage pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail de leurs salariés et de leurs agents. Les autorités mentionnées à l’article L. 1231-1, seules ou conjointement avec d’autres collectivités territoriales ou groupements de collectivités intéressés, établissent un schéma de développement des aires de covoiturage destinées à faciliter la pratique du covoiturage. ».

Pourquoi le faire ?

Le plan de mobilité doit être transmis à l’autorité organisatrice de la mobilité, territorialement compétente, avant le 01 janvier 2018, en vue d’élaborer le plan de mobilité urbain.Notre expérience nous permet d’élaborer des plans d’actions alliant innovation et pragmatisme.

inscription-formation-developpement-durable

Prendre rdv

Politique de confidentialité

7 + 9 =

Nos autres conseils

Découvrez nos derniers conseils.